Par Eric Ze More

 

L’album de Keren Ann, 101, n’est pas une œuvre musicale. C’est un manuel. Un manuel nous présentant 10 manières, pour 10 chansons, de se suicider, sans en foutre partout. Merci Keren. 101 conviendra donc aux dépressifs en tout genre (bordel, finissez-en !) et, évidemment, aux publicitaires d’aujourd’hui qui ne pourront s’empêcher d’intégrer l’une des pistes de 101 à la prochaine campagne de pub des rasoirs Wilkinson (toujours cette thématique assumée du suicide) ou de Canigou. Ça doit être une question de budget… ou de mauvais goût !