Histoire et explication Lola

Lola des Kinks figure sur l’album Lola Versus Powerman and the Moneygoround, Part One sorti en 1970. Il s’agit du 8e album des Kinks, et la chanson Lola a contribué, en partie, à redorer le blason du groupe, et à restaurer leur image auprès du public. Pourtant, le vrai sens des paroles de Lola aurait pu suffire à choquer l’opinion publique et à déclencher la polémique : Lola ferait référence en fait à un célèbre travesti, Candy Darling, qui selon la rumeur aurait, fréquenté Ray Davies, chanteur des Kinks et auteur de la chanson, pendant un certain temps. Celui-là même dont Lou Reed fait mention dans Walk on the wild side (« Candy came from out on the island, in the backroom she was everybody’s darling »). Cette affirmation aurait été officiellement démentie dans la biographie des Kinks, où Ray Davies affirme que la Lola dont il parle dans sa chanson serait un travesti auquel aurait eu affaire son manager, ivre, lors d’une soirée plutôt arrosée. Le thème de l’homosexualité, assez controversé pour l’époque, donna en tout cas des idées à quelques artistes tels que Lou Reed ou David Bowie, un peu plus tard.


Biographie The Kinks

C’est au début des années 60 que les frères Ray et Dave Davies débutent leur aventure musicale en créant The Kinks. Leur titre You really got me, les pousseront directement sur le devant de la scène internationale. Par ailleurs, ils exerceront une influence majeure sur les nouveaux groupes tels qu’Oasis ou Blur.