Histoire et explication de Goodnight Irene

Goodnight Irene est une vieille chanson du folklore sudiste américain. Personne ne sait qui l’a écrite mais c’est la version de Leadbelly – enregistrée en 1949 mais que l’artiste chantait depuis les années 1920 – qui la rendit célèbre dans le monde entier.

En elle-même, cette chanson n’a pas tellement d’intérêt. Ce qui fait d’elle une chanson « à part », c’est parce qu’elle fut décisive dans la vie de Leadbelly. Goodnight Irene est en effet la chanson qu’il n’arrêtait pas de jouer alors qu’il se trouvait en prison pour tentative meurtre entre 1918 et 1924 (oui, l’homme n’était pas un ange). L’histoire raconte que le directeur de la prison, tombant sous le charme de la Leadbelly, obtint pour lui une remise de peine exceptionnelle. Leadbelly fut libéré mais retourna en prison en 1930 pour une nouvelle tentative de meurtre. De la manière que lors de son premier séjour en prison, il séduisit ses codétenus et l’administration pénitentiaire en jouant et chantant de vieux classiques de la chanson américaine, dont Goodnight Irene. Il fut libéré en 1934 (alors que sa peine aurait du le laisser emprisonné jusqu’en 1940) et enregistra finalement Goodnight Irene en 1949 quelques jours seulement avant sa mort. Le signle sorti l’année suivante et fut n°1 au Billboard américain.

Biographie Leadbelly

Leadbelly (« ventre de plomb », parfois orthographié Lead Belly), né Huddie William Ledbetter à Mooringsport, Louisiane, probablement le 23 janvier 1885, et mort à New York le 5 décembre 1949, est un chanteur et guitariste de blues et de folk.