On s’est bien amusé en 2015. Entre deux attentats. Entre deux nouveautés musicales. Le best of 2015 de l’étron vocal et sonore, c’est maintenant.

1. Selah Sue, Reason
Non, on ne peut pas être belge, avoir les cheveux blonds, les yeux bleus et chanter du reggae. Est-ce que Michel Sardou serait crédible à brailler du zouk ?
Selah-Sue-Reason

2. Izia Higelin, La Vague
Izia « Jacques » Higelin se bat contre l’oubli, à 25 piges. C’est moche. Comme sa dernière galette.
Izia-La-Vague

3. Kaaris, Le bruit de mon âme
La même année, Kaaris sort une Mixtapes intitulée « Double fuck ». Lucide le gars.
kaaris

4. Raphaël, Somnambules
Visiblement, le cancer des cloisons nasales de Raphaël ne s’est pas arrangé. Courage mec !
raphael-somnambules

5. Charles Aznavour, Encores
Faut arrêter maintenant. Walker !
Charles-Aznavour-Encores-2015

6. Maître Gims, Mon cœur avait raison
Ton boucher aussi Maître : faut laisser rassir la bidoche au moins 3 semaines en chambre froide. Ça la rend plus gouteuse.
mon-coeur-avait-raison

7. Johnny Hallyday, De l’amour
Johnny confirme une nouvelle fois qu’il est bien mort en 1993-1994.
johnny-de-l-amour

8. Louis, Matthieu, Joseph et Anna Chedid, éponyme
Le show-biz français est une grande famille. Vivement que Danny Brillant nous présente la sienne.
louis-matthieu-joseph-anna-chedid

9. Joey Starr, Caribbean Dandee
Le dentiste du rap français s’est associé avec Nathy pour expulser un étron qui comprend notamment une reprise du « Sun is shining » de Bob Marley, soit la plus dégueulasse des chansons du Roi de Jamaïque. Ça s’appelle avoir du nez Joey.
JoeyStarr_et_Nathy_Caribbean_Dandee

10. Chimène Badi, Au-Delà Des Mots
La réponse est contenue dans le titre de l’album de la Chimène.
au-dela-des-maux