Cher Jean-Luc,

Tu viens d’être convoqué devant le juge pour « corruption de mineure aggravée par l’utilisation d’un réseau de communication électronique et l’âge de la victime (moins de 15 ans) », « proposition sexuelle à une mineure de moins de 15 ans en utilisant un moyen de communication électronique » et « détention d’image pornographique représentant des mineurs ». Ça fait beaucoup mon salaud.

Ben ouais, ça fait un p’tit moment que tu joues au con aussi avec ton « addiction » aux chattes imberbes. Dis donc Jean-Luc, c’est bien « Femme » que tu chantais, pas « Gamine » ? T’as 60 piges mon vieux, je sais, c’est pas drôle, mais tu peux encore taper de la quarantenaire, ça fera moins gros dégueulasse.

Il va se passer quoi maintenant à ton avis ? Ben tu vas finir en taule ! Pour pédophilie, même si juridiquement ce ne sera pas le terme employé, TOUT le monde fera le raccourci, et tu pourras difficilement dire qu’on n’a pas raison. Et puis t’es pas Michael Jackson, mec. Y aura combien de tes fans à ta sortie du Tribunal le 23 mars prochain ? Hein gros malin ? Je veux pas te foutre le moral plus bas qu’il doit l’être en ce moment, mais faut pas rêver, y aura deux ou trois pèlerins… grand max !

Alors Jean-Luc, mon ami, mon pote, range ta bite d’adolescent et mate les femmes de ton âge (ou presque). Parce qu’il paraît qu’en zonzon, les pédophiles se retrouvent toujours à jouer les pucelles. T’as déjà eu un poing dans le cul ? Non ? Alors, conclusion Jean-Luc ?

Phil Patrick