Cher Patrick,

Vous avez décidé, après les dernières élections municipales, de boycotter les villes passées sous mandant Front National, dont la charmante bourgade de Hénin-Beaumont (200 familles, 1 souche génétique). Pardon de vous le dire sans prendre état de votre condition de héros national, mais vous avez commis une énorme erreur politique.

Vous pensiez vraiment faire chier monsieur le Maire et son équipe ? A priori, ils n’avaient pas prévu de vous inviter à vous produire dans la salle des fêtes Robert Hue rebaptisée depuis peu Auditorium Joseph Goebbels (une acoustique redoutable). Dois-je vous rappeler que vous êtes juif, Patrick ? Et sioniste avec ça ! Sans vouloir vous casser la voix le moral, vous croire le bienvenu à Hénin-Beaumont, c’est comme si Michel Leeb avait la prétention de se produire à Dakar.

Vous avez commis une erreur politique, cher Patrick, mais vous pouvez encore rattraper le coup. Que diriez-vous d’organiser un concert sauvage cet été à Hénin-Beaumont ? Un truc rapide, une saillie vocale, une chanson géniale : « Maréchal nous voilà ». Devant l’Hôtel de Ville. Vous imaginez le travail (qui rend libre) ?

Pour la France, pour la République, pour le proverbial panache tricolore, pour la joie, pour la beauté des rêves, pour l’espoir qui nous tient, ne laissez pas le chant libre aux démocrates égarés qui ne votent pas bien.

Je vous aime beaucoup,

Phil Patrick

*
Vous aussi exprimez-vous :

Sondage : Patrick Bruel a-t-il raison de boycotter les villes dirigées par le FN ?

View Results

Loading ... Loading ...