Dis donc Barthès,

J’apprends qu’une nouvelle fois, il a fallu que toi et tes copines ménopausées vous vous moquiez de Mireille Mathieu. Oh ! C’est pas parce que t’es d’la famille de Fabien qu’il faut te la raconter, mec. T’es pas champion du monde pour autant. Mireille, va falloir que tu la respectes un peu plus. C’est qui qui chante Mille colombes ? C’est toi ou c’est elle ? Et Paris en colère ? Et L’amour oublie le temps ? Et Un million d’enfants ? Et… ok ? T’as pigé vieux ?

Ah ça, pour lécher les couilles de Denisot ou de Rebsamen, y a du monde. Là les bouches sont grandes ouvertes et les langues à l’affût de la moindre particule corporelle qui pourrait être éjectée. Pour nous faire bouffer chaque soir du Marine Le Pen et sa bande, là encore, y a du volontaire. Putain, mais tu bosses pour qui Yannick ?

Mireille, c’est la classe américaine, l’élégance française et la coiffure japonaise. C’est l’ONU à elle toute seule. Et puis quoi ? Elle a pas droit d’aimer Vladimir Poutine ? Réponse : si, parce que Vladimir, il est beau. C’est un chasseur, un guerrier, un mâle. Me dis pas que toi-même t’es pas sensible au charme du bonhomme.

Alors maintenant tu vas y aller peinard avec Mireille mon garçon. Si t’es gentil, tu pourras peut-être même te faire un kiff en invitant Marine sur ton plateau. On sait tous que t’en rêves. Mais c’est seulement si t’es gentil avec Mimi. Dac ?

Phil Patrick