Par Audrey Plumard

Question : comment fait-on pour en arriver là ? Comprends pas. En France, on a Katerine pour s’habiller avec des fuseaux et pour chanter qu’il est glamour. On a une putain de bonne classe politique pour nous rappeler chaque jour ce qu’est la corruption. On a David Guetta pour nous faire croire qu’on peut devenir le plus grand DJ du monde sans savoir remplir la moindre portée. On a Patrick Sébastien pour nous faire marrer en chanson en se disant que « tout va bien, tout va bien, c’est juste un mauvais moment à passer ». On a Le Mouv’ pour nous dire qu’on paie aussi une redevance pour satisfaire les besoins d’une petite bande de filles à papas et de vieux papas à filles. On a tout ce qu’il nous faut, ici en France, pour nous rappeler que nous ne sommes, finalement, que des gorges prêtes à accueillir n’importe quel sucre d’orge pourvu qu’il soit un peu sucré. Alors, pourquoi faire un tel accueil à LMFAO ?