Histoire et explication de Clandestino

Clandestino figure sur le premier album solo de Manu Chao qui porte le même nom que la chanson et est sorti en 1998.

Les paroles de Clandestino sont le récit à la première personne d’un immigrant clandestin sans-papiers, seul, l’âme en peine, condamné à courir pour fuir l’autorité car il est hors-la-loi, parti vers le Nord à la recherche d’un travail en laissant toute sa vie derrière lui entre Ceuta (possession espagnole en Afrique du Nord) et Gibraltar (possession britannique en Europe) pour se retrouver perdu au cœur de « la grande Babylone », tel un fantôme errant ou une raie dans la mer (celles-ci y vivent cachées dans le fond). Il est juste appelé « le clandestin » (et non pas par son nom, devenant un anonyme), comme d’autres étrangers (l’Algérien, le Péruvien…). Il est rejeté par la société comme tout ce qui est illégal (la marijuana…). Dans la Clandestino, le nom de l’ancien groupe de Manu Chao, la Mano Negra est évoquée (dans le sens, peut-être, de main d’œuvre qui travaille « au noir »).

Biographie Manu Chao

Manu Chao (né José-Manuel Thomas Arthur Chao le 21 juin 1961 à Paris) est un chanteur auteur-compositeur-interprète et musicien français d’origine espagnole et bilingue hispanophone, devenu une figure majeure du rock français et de la musique latine avec son groupe Mano Negra. Il accomplit depuis plusieurs années une carrière solo internationale à succès et se produit dans le monde entier avec son nouveau groupe Radio Bemba.