Histoire et explication Kick Out The Jams

Kick out the jams de MC5 figure sur l’album du même nom sorti en 1969. Kick out the jams peut être traduit en français par « balancez la purée », au sens : « allez-y, foutez le bordel ».

Kick out the jams est cependant surtout connue pour la deuxième ligne des paroles : « motherfuckers » (enculés, en français). C’est d’ailleurs cette même phrase qui obligera les MC5 à enregistrer une version plus soft, en changeant le « motherfuckers » par « sisters and brothers ». Toutefois, les MC5 continuèrent, en concert, à crier motherfuckers (qui devint d’ailleurs leur cri de ralliement à chacun de leurs concerts), ce qui, à l’époque, pouvait être passible d’arrestation immédiate par la police américaine, pour « obscénité publique ».
Pour la petite histoire, l’ensemble de l’album Kick out the jams a été enregistré en live en deux soirées. Pour l’anecdote, enfin, Jeff Buckley avait l’habitude de toujours reprendre, à chacun de ses concerts, Kick out the jams.

Biographie MC5

MC5 se forme à Détroit en 1964, d’où son nom, MC signifiant Mortor City, en référence au surnom de Détroit, bastion du groupe automobile GM. MC5 est considéré comme le principal précurseur du punk. Le groupe se sépare en 1972.