Histoire et explication de Quand j’étais chanteur

Quand j’étais chanteur de Michel Delpech figure sur l’album Michel Delpech/Quand j’étais chanteur sorti en 1975. Il s’agit du cinquième album du chanteur qui suit d’un an seulement le précédent, Le chasseur. La chanson Quand j’étais chanteur est la dernière de l’album.
Quand j’étais chanteur est le fruit de la collaboration entre Michel Delpech, R. Vincent et Jean-Michel Rivat. Ce dernier, parolier et compositeur de talent, a assisté de grands noms de la chanson française tels que Joe Dassin, Desireless, Claude François ou encore France Gall, dans l’écriture de chansons. Il s’est également impliqué dans l’écriture de plusieurs chansons de Michel Delpech dont Le Loir-et-Cher (1976).
Dans le morceau Quand j’étais chanteur, Michel Delpech se met dans la peau d’un chanteur dont la carrière est terminée et passée. On suppose qu’il s’imagine lui-même, à 73 ans, évoquant, avec nostalgie, l’époque où il était chanteur. Les références à sa carrière sont abondantes. Michel Delpech va jusqu’à suggérer la mort de Mick Jagger et les adieux de Sylvie Vartan.


Biographie Michel Delpech

Né Jean-Michel Delpech à Courbevoie (Hauts-de-Seine) en 1946, Michel Delpech est depuis le milieu des années 1960 l’une des figures majeures de la chanson française.