En pleine promotion pour ses deux derniers albums (ouais, il est comme ça Mimi), Michel Fugain est revenu sur les débuts de Mimie Mathy.

C’est lui-même qui avait repéré (c’est dire s’il a de bons yeux) et lancé la comédienne, dans les années 1980. Leurs chemins se sont quelque peu séparé depuis, mais Michel a toujours beaucoup d’affection pour sa petite protégée : « Avec Mimie Mathy, il y avait quelque chose de fort, il y avait une volonté incroyable ». Cela dit, Michel s’est lâché, ajoutant : « elle se servait de son handicap pour se faire des amis, pour avoir une vie sociale ». Oh putain la douche ! C’est moche Mimie, c’est un peu comme si Manu Payet avait joué au juif pour se faire des potes à la télé. C’est même limite des méthodes de putes. Quand Goldman et sa bande d’Enfoirés vont apprendre ça, naïfs comme ils sont, ça va leur faire un choc. La Mimie, ils vont la déguiser en naine de jardin lors du prochain spectacle. Là aussi ce sera moche. Ah le showbiz…