Histoire et explication La poupée qui fait non

La Poupée qui fait non est la première chanson de Michel Polnareff, publiée en 1966. Et pour une première chanson, c’est un coup de maître. « La Poupée qui fait non » remporte un succès rapide (200.000 exemplaires vendus en 1 mois) et est très vite traduite en plusieurs langues. Les paroles françaises sont de Franck Gérald, la musique de Polnareff. Cette dernière est très efficace car elle ne comporte qu’une seule mélodie, accompagnée de trois accords parfaits (Mi La Ré). Lors de l’enregistrement de la version originale de l’album, c’est le célèbre guitariste anglais Jimmy Page, futur membre de The Yardbirds et fondateur de Led Zeppelin, qui joue la partition de guitare. Les paroles, en apparence anodines, font en fait référence à la libération sexuelle des jeunes filles (qui peuvent dire oui et pas toujours non). Michel Polnareff l’a lui même chanté dans d’autres langues : en allemand (Meine Puppe sagt nein), en espagnol (Muñeca que hace no) et en italien (Una bambolina che fa no). La chanson a été reprise par de « grands » artistes dont Johnny Hallyday sur l’album À partir de Maintenant (1980) ou encore Jimi Hendrix pour une version instrumentale.

Biographie Michel Polnareff

Michel Polnareff est un auteur-compositeur-interprète français, né le 3 juillet 1944 à Nérac.