Par Éric Nullo


D’accord, le côté métissé de Moriarty a quelque chose de touchant. C’est vrai que faire cohabiter un Américain et un Vietnamien dans le même groupe sans qu’ils se foutent sur la gueule en permanence, c’est mignon tout plein. Mais pour le reste… Moriarty, c’est surjoué, c’est pédant et c’est finalement assez pauvre. Alors oui, Moriarty, ça va plaire à des mecs comme Nagui ou aux autres tâches des Inrockuptibles, mais pour ceux qui disposent d’un QI supérieur à 30, Moriarty ne sera, au mieux, qu’une vulgaire passade. Parce que perso, même avec la bite de Eric Ze More, je les baiserais pas.