Histoire et explication d’Uprising

Uprising de Muse figure sur l’album The Resistance sorti en 2009. Uprising est sorti en single avant la commercialisation de The Resistance, cinquième album de Muse. C’est aussi la première chanson de l’album, servant d’introduction au thème général développé dans The Resistance. L’auteur des paroles Matthew Bellamy avoue avoir été inspiré par les protestations non violentes dans le quartier des Ambassades où il habite à Londres, notamment pendant le sommet du G20. Dans ce contexte, Uprising est en quelque sorte un chant de motivation, pour se rassembler contre les politiciens et les banquiers qui contrôlent tant d’aspects de nos vies. Bellamy ironise en ces termes : « Uprising, c’est un peu comme une bande de voyous qui proteste contre la situation bancaire ». D’où le ton du refrain, qu’on a envie d’entonner en chœur, le poing levé : « Ils ne nous forceront pas, ils arrêteront de nous humilier, ils ne nous contrôleront pas, nous sortirons vainqueurs. » Musicalement, les accords de guitare d’Uprising rappellent étrangement ceux de la chanson Call Me, de Blondie.


Biographie de Muse

Muse est un trio de rock progressif formé en 1994 par trois amis d’enfance : Matthew Bellamy (chant, guitare, piano), Christopher Wolstenholme (basse) et Dominic Howard (batterie, percussions). Ils démarrent en tournant dans les bars et pubs de leur région d’origine, le Devon en Angleterre. La musique de Muse est teintée d’inspirations diverses et parfois très opposées, comme la musique classique ou le heavy metal. Muse est par ailleurs réputé pour ses concerts de qualité.