Par Diego Ünepige


Nils, c’est d’abord plus qu’un groupe, plus qu’un artiste, plus que de la musique. C’est un projet de voyage. Et c’est bien foutu. Oui ! Bien foutu. Nils, c’est de la musique honnête. Ca fait sans doute un peu couillon de dire ça comme ça, mais on est tellement habitué à entendre sur les ondes nationales de la musique à l’eau (pour ne pas dire de la merde) quand il serait si bon d’entendre des mecs comme Nils.
Sans prétention, l’album Voyageur de Nils ne manque pas pour autant d’ambition. Nils réussit ainsi le tour de force de transmettre sous un air de légèreté des paroles précisément pertinentes et profondes. Ah non, avec Nils, vous ne danserez pas sur une plage d’Ibiza à quatre de l’après-midi, arrosés de champagne (bon marché) et cockés à la race. Nils, c’est presque de la méditation et bon sang, ça fait du bien ! Oui, avec Nils, on est plus plongé dans une ambiance bibliothèque et réflexion que dans une soirée bobo parisienne, de celles où les pseudo-élites intellectualisantes se frottent la mèche en défonçant tout ce que le VRAI underground crée.
Nils, c’est une chance. Pas la seule, heureusement, mais l’une des rares. Alors je suis pas commercial, mais faut acheter l’album Voyageur. Parce qu’il vous fera du bien.



>> Le site web de Nils