Histoire et explication de Whatever

Whatever d’Oasis figure sur l’album Definitely Maybe sorti en 1995. Dans Whatever, Noel Gallagher, auteur des paroles, évoque la liberté sous toutes ses formes, à commencer par la liberté d’être soi-même. Et ça n’est pas par hasard qu’il choisit ce thème, le texte étant inspiré de sa propre expérience. En effet, le père de Gallagher imaginait un autre avenir pour son fils, et le préparait à la carrière d’ouvrier dans le bâtiment. Dans le premier couplet de Whatever, Gallagher s’adresse donc à son père et lui dit « je suis libre d’être ce que je choisis, et je chanterai le blues si j’ai envie ». Les autres membres du groupe ont été tout de suite emballés par les paroles de Whatever, le titre abordant également les questions de liberté d’expression, et de tolérance.
Pour l’anecdote, Whatever ne faisait pas partie intégrante de leur premier album Definitely Maybe, mais a été ajouté en bonus-track. Ça ne l’a pas empêché d’être édité préalablement en single en décembre 1994, et de rester 56 semaines en tête des hit-parades, ce qui reste encore aujourd’hui le record d’Oasis, tous albums confondus.
Un « fait » entacha toutefois ce succès : la mélodie de Whatever a été très largement inspirée à Noel Gallagher par la chanson How sweet to be an idiot de Neil Innes, sortie en 1973. Neil Innes fit un procès à Oasis et obtint gain de cause. C’est pourquoi il est, lui aussi, crédité comme co-créateur de Whatever.


Biographie Oasis

Initialement connu sous le nom de The Rain, Oasis était un groupe de rock anglais, originaire de Manchester. Le groupe s’est formé en 1991 avec Liam Gallagher au chant, Paul Arthurs à la guitare, Paul McGuigan à la basse et Tony McCarroll à la batterie, rapidement rejoints par Noel, le grand frère de Liam, à la guitare et au chant. Bien qu’il ait toujours refusé cette étiquette, le groupe est un des pionniers du mouvement Britpop, et son succès dans les années 90 avait pour nom l’oasismania.