Cette semaine, on branche les guitares et on tape sur les caisses claires. Mais pas que !


1. Nirvana, Smells like teen spirit, 1991 : qu’est-ce qu’un homme sans histoire ?
2. Eminem, The real Slim Shaddy, 2002 : « mes lèvres sont sur tes lèvres, mes lèvres sont sur tes lèvres »
3. The Verve, Sonnet, 1997 : Richard Ashcroft est un génie.
4. The Fugees, Ready or not, 1996 : alors ?
5. Yo La Tengo, Cast a shadow, 1996 : une petite sucrerie.
6. Matisyahu, Youth, 2006 : « Youth is the engine of the world »
7. Paul Simon, 50 ways to leave your lover, 1975 : l’embarras du choix ?
8. Sophie Hunger Le vent nous portera (Noir Désir), 2010 : « j’emmène au creux de mon ombre des poussières de toi »
9. The Offspring, Self Esteem, 1994 : « je ne suis qu’une merde sans amour-propre »… mais j’ai la rage !
10. Morcheeba, Fear and Love, 1998 : un bon sujet de réflexion.
11. Placebo, Pure morning, 1998 : c’est un beau matin. Il suffit de le répéter.
12. Sublime, Santeria, 1996 : la petite histoire de cette grande chanson ici.
13. Alicia Keys, Empire State of Mind (Part II) Broken Down, 2009 : putain, New York… (soupir)…