Cette semaine, on vous a mis quelques morceaux pour vous réveiller après un week-end sans doute agité (mouais…), sans oublier quelques chansons pour y aller plus cool. Ah, on a mis aussi deux surprises. Saurez-vous les retrouver ?

1. The Libertines, Up the bracket, 2002 : l’hymne rock des années 2000.
2. Suprême NTM, Qu’est-ce qu’on attend, 1996 : pour foutre le feu ?
3. The Who, Baba O’Riley (Teenage Wasteland), 1971 : du celtique psychédélique.
4. Fatboy Slim, Dont let the man get you down, 2002 : faut voir le clip aussi.
5. Etienne Daho, Tombé pour la France, 1985 : et puis quoi encore ?
6. Simon & Garfunkel, The only living boy in New York, 1970 : « I’ve got nothing to do today but smile »
7. Gossip, Men in love, 2009 : punk moderne.
8. Michel L’Informaticien, Sodomie, nc : OANI, Objet Audio Non Identifiable (1).
9. 10cc, Dreadlock Holiday, 1978 : I dont like reaggae, i love it !
10. Yelle, Je veux te voir, 2006 : tellement frais et entrainant.
11. Ringo Starr, Octopus’s Garden, 1969 : LSD + LOVE.
12. Mano Solo, Il m’arrive encore, 1997 : … de penser à toi. La plus belle intro du monde.
13. Noir Désir, Lost, 2001 : « but not stranded yet »
14. Suprême NTM, Police, 1993 : un hymne français.
15. Pascal Obispo, Où et avec qui tu m’aimes, 1996 : une putain de bonne chanson.
16. Michel L’Informaticien, Le Bal Pop, nc : OANI, Objet Audio Non Identifiable (2).