Cette semaine, on dit merde aux envieux, on demande ce qu’on n’aura peut-être jamais et on fait tout ça en douceur.


1. Michel Polnareff, L’amour avec toi, 1966 : je ne savais pas comment te le dire autrement.
2. Brigitte Fontaine, Prohibition, 2009 : vivement qu’on soit tous vieux.
3. Ben Harper, Morning Yearning, 2007 : de la douceur.
4. Les Rita Mitsouko, Sacha, 2002 : oh Sacha…
5. Fatboy Slim, Right here, right now, 1998 : ici et maintenant.
6. Janet Jackson, Got ‘Til It’s Gone, 1997 : c’est sexe, c’est doux.
7. Johnny Hallyday, Adeline, 1990 : Adeline, c’était quand même autre chose que Laeticia (voir la Song Story).
8. The Streets, Never went to church, 2006 : la dernière lettre d’un fils à son père.
9. Lio, Les brunes comptent pas pour des prunes, 1986 : « Et la Joconde, à moins qu’on la tonde… »
10. Black Kids, I’m not gonna teach…, 2008 : ça, c’est de la pop.
11. Les Wampas, Comme un punk en hiver, 2000 : extrait de l’album Kiss. Comme quoi…