Terre d’inspirations diverses, la Chine a fasciné (et fascine encore) de nombreux musiciens. L’occasion par ailleurs de se frotter à quelques bijoux du patrimoine musical français.

1. Jacques Dutronc, Et moi, et moi, et moi, 1966 : « 700 millions de Chinois ». Depuis 1966, ça a bien changé !
2. David Bowie, China Girl, 1977 : des paroles signées Iggy Pop.
3. Chantal Goya, Ma poupée de Chine, 1987 : en Chine, Chantal est une star. On ne sait pas si c’est grâce à cette chanson.
4. Mathe Altéry, Nuits de Chine, années 50 (pour l’enregistrement, la chanson date, elle, de 1922) : ça groove, non ?
5. Johnny Thunders and The Heartbreakers, Chinese rocks, 1977 : chanson offerte au groupe par Dee Dee Ramone. Un beau, un très beau, cadeau.
6. Joséphine Baker, Petite Tonkinoise, années 30 : évidemment. Voir le Tonkin et mourir.
7. Ray Ventura et ses Collégiens, Les trois mandarins, 1935/1939 : « la nature en joie fête l’étranger ». Mais bien sûr !
8. Coldplay feat Rihanna, Princess of China, 2012 : Coldplay et Rihanna ont tout compris au marché chinois. Cela dit, l’aristocratie en Chine, pas certain que ça fonctionne !
9. Marc Lavoine et Bambou, Nuits de Chine, 1989 : sur l’album « Les duos de Marc » sorti en 2007 : « Quand le soleil descend à l’horizon / A Saïgon / Les Elégantes s’apprêtent et s’en vont ».
10. Indochine, Le péril jaune, 1983 : quoi ? Il n’y a aucun danger Nico !