A chaque jour de la semaine sa chanson. En français ou en anglais, c’est pareil ! On y va :
1. Lundi : Claude François, Le lundi au soleil, 1972 : normal.
ou The Mamas & The Papas, Monday, monday, 1966 : un autre et charmant classique.
2. Mardi : Kénédy, Ce mardi, 2007 : un accident de voiture, une femme enceinte qui perd son mec, une meilleure copine qui la console : du zouk love.
ou The Rolling Stones, Ruby Tuesday, 1967 : « elle n’est pas attachée à cette vie où rien ne se gagne, mais où tout se perd »
3. Mercredi : Johnny Hallyday, Mercredi matin, 1979 : une semaine sans Johnny ? Impossible.
ou America, Wednesday morning, 1998 : « and wednesday evening we didn’t talk at all… »
4. Jeudi : Mickey 3D, Jeudi pop pop, 2001 : « jeudi, on va enfin se retrouver, on ira au cinéma ».
ou Morphine, Thursday, 1993 : le jeudi, c’est adultère !
5. Vendredi : Oldelaf, Vendredi, 2011 : humour.
ou The Easybeats, Friday on my mind, 1966 : un riff repris maintes et maintes fois, notamment par The Libertines et les autres groupes de Pete Doherty.
6. Samedi : Bernard Lavilliers, Samedi soir à Beyrouth, 2007 : magnifique.
ou Sam Cooke, Another saturday night, 1963 : c’est toujours du samedi soir dont on parle. Faudrait supprimer définitivement le samedi matin.
7. Dimanche : Amadou & Mariam, Beaux dimanches, 2004 : Le dimanche à Bamako, c’est le jour du mariage.
ou The Velvet Underground, Sunday morning, 1967 : ah ce son de guitare…