Il existe des centaines de chansons sur Londres. On en a choisi ici une douzaine, celles que l’on considère comme les plus belles. Yes, we are like this.

London Calling, The Clash : évidemment ! >> Voir la Song Story.
London, The Smiths : c’est l’histoire d’un mec qui quitte sa campagne, arrive à Londres avec beaucoup d’ambition et qui repart déçu.
Waterloo Sunset, The Kinks : l’histoire d’un mec solitaire (et qui aime ça) regardant la foule entrer et sortir de la Gare de Waterloo.
Initials BB, Serge Gainsbourg : « une nuit que j’étais à me morfondre dans quelque pub anglais du cœur de Londres… »
LDN, Lily Allen : la promenade (en vélo) de Lily dans Londres.
Les brouillards de Londres, Thierry Hazard : ben quoi ?
A bomb in Wardour street, The Jam : une booooooombe !
À London, Petula Clark : franco-anglais.
The Camden Tandem, Soft Machine : on sait jouer de la gratte à Londres.
Cemeteries of London, Coldplay : Coldplay, toujours dans la joie.
The Fool on the hill, The Beatles (Paul McCartney) : la “hill” en question, c’est la Primrose Hill située dans Regent’s Park.
Hometown Glory, Adele : Londres, c’est la vie d’Adele (voir la Song Story).
For Tomorrow, Blur : chanson dans laquelle, Damon Albarn parle notamment, lui aussi, de la Primrose Hill de Regent’s Park.
Fake plastic trees, Radiohead : voir la Song Story, vous allez tout comprendre !
Time for heroes, The Libertines : Carl Barât et Pete Doherty nous racontent leur jeunesse, ce temps où « se bagarrer dans la rue, c’était cool ».
A rainy night in London, The Pogues : oui, parce qu’il pleut assez souvent à Londres.