Si le rap français est né autour des années 85-87 Dee Nasty, Assassin, IAM, NTM…), c’est au cours des années 90 qu’il s’impose comme un style à part entière et un nouveau bizness.

MC Solaar, Qui sème le vent récolte le tempo, album éponyme, 1990 : on trouve également sur l’album le mythique Bouge de là.

NTM, Authentik, album éponyme, 1991 : premier album studio de Kool Shen et Joey Starr.

IAM, Elle donne son corps avant son nom, album L’école du micro d’argent, 1997 : c’te bombe c’album.

Assassin, L’État assassine, album L’homicide volontaire, 1995 : le groupe de Rockin’Squat (Mathias Crochon), le frère de Vincent Cassel.

Sens Unik, Plus loin, album Panorama, 1997 : le groupe du frère de personne.

Ministère AMER, Brigitte femme de flic, album Pourquoi tant de haine ?, 1992 : Stomy Bugsy, Passi, DJ Guetch… les bases du Secteur Ä.

Oxmo Puccino, Mourir 1000 fois, album Opéra Puccino, 1998 : le relais entre le rap des années 90 et celui de la décennie suivante.

Lunatic, Le son qui met la pression, album Mauvais œil, 2000 : le premier groupe (duo avec Ali) de Booba.

Fonky Family, Sans rémission, album Si Dieu veut…, 1998 : FF.

Doc Gynéco, Viens voir le docteur, album Première consultation, 1996 : le Doc.