Après des années 90 marquées par le duel Blur / Oasis et la naissance de monuments comme Radiohead, l’Angleterre prend goût pour un rock entre dandysme, humour et nostalgie. On a fait ça en 10 titres. T’vas voir, ça donne une bonne vue d’ensemble.

The Libertines, Up the bracket, 2002 : un jour, Philippe Manoeuvre a dit : « Les kids des années 90 ont eu Smells like teen spirit. Ceux des années 90 ont eu Up the bracket ». Ah ben si c’est Philou qui le dit !

Franz Ferdinand, Take me out, 2009 : si y a pas un peu de David Bowie dans la voix d’Alex Kapranos (et c’est pas un reproche).

Bloc Party, Banquet, 2008 : la meilleure première minute des années 2000.

Arctic Monkeys, Fluorescent adolescent, 2007 : les p’tits gars de Newcastle.

Jet, Are you gonna be my girl, 2003 : ça sonne années 1970, mais c’est juste parce que c’est super bon et que tout le monde fantasme plus ou moins sur les années 70.

Babyshambles, Killamangiro, 2005 : deuxième groupe pour Pete Doherty, ex-Libertines.

Muse, New Born, 2009 : dernier album avant que la grosse machine ne se mette en route.

Kaiser Chiefs, I predict a riot, 2007 : premier album, premier énooooorme succès pour les mecs de Leeds.

Klaxons, It’s not over yet, 2008 : sans doute le groupe le plus talentueux, mais le moins accessible de cette playlist.

The Divine Comedy, Arthur C. Clarke’s mysterious world, 2006 : là aussi on entend l’influence vocale (et musicale) de Bowie, et c’est grandiose.