Les Jeux olympiques de Sotchi débutent le 7 février prochain. L’occasion pour nous de revenir sur les olympiades les plus chères et certainement les plus corrompues de l’histoire. Bravo pour l’esprit Coubertin Monsieur Poutine !


1. KMFDM, Pussy Riot, 2013 : les meilleures copines de Poutine.
2. The Dreadnoughts, Poutine, 2011 : Merci Vladimir pour ses Jeux olympiques de la dictature.
3. Fantan Mojah, Corruption, 2010 : si peu !
4. Zazie, L’addition, 2010 : 36 milliards d’euros, rien que ça.
5. Vincent Delerm, Slalom Géant, 2002 : le dépressif de service nous parle des JO.
6. Jimmy Cliff, I Can See Clearly Now, 1992 : faites-nous rêver les gars.
7. Paul McCartney, Back in the USSR, 1968 : au temps de Staline.
8. Renaud, La médaille, 1994 : on l’espère en or.
9. Baden Baden, La descente, 2012 : une chance de médaille française.
10. Queen, We are the champions, 1977 : le nouvel hymne russe.