Génial interprète, instrumentiste grandiose, compositeur intarissable, Prince savait tout faire, et il le faisait très, très, très bien. S’il y a un domaine où le kid de Minneapolis n’était toutefois pas le meilleur des meilleurs, c’est dans l’esthétique de ses jaquettes de disques. A parfois frôlé le ridicule : les pochettes d’albums de Prince les plus délirantes.

Prince (1979)
Deuxième album et premier coup de folie côté pochette : un « i » surplombé d’un cœur rose et un brushing digne des plus beaux soap operas américains des années 1990. Fallait le faire.
Prince - Prince album

Dirty Mind (1980)
Troisième album et on continue dans le délire : Prince, très, très sérieux, pose en slip en cuir, bandana autour du cou.
Prince - Dirty Mind

Purple Rain (1984)
La moto, le regard voyou et la typo so eighties. Beurk.
Prince - Purple rain pochette

Lovesexy (1988)
Heu… Comment dire ? Les cheveux dans le vent, l’effet est vraiment réussi.
Prince - Lovesexy

Xpectation (2003)
On dirait un flyer pour un magasin de réparation informatique qui vient d’ouvrir dans le quartier !
Prince - Xpectation

Planet Earth (2007)
En 2007, on faisait encore des montages photos comme ça ?
Prince - Planet Earth

Lotusflow3r (2009)
N’importe quoi !
Prince - Lotusflower

Rave Un2 the Joy Fantastic (2009)
Combinaison latex-paillettes et rubans dans les cheveux, Prince découvre le bleu et en use autant qu’il a (ab)usé du pourpre en d’autres temps…
Prince - Rave