Ok, les Beatles y étaient « un peu » à Woodstock avec la reprise de « With a little help from my friends » par Joe Cocker, mais disons qu’ils n’y étaient quand même pas vraiment, « physiquement ». Et manquer le plus mémorable festival des années 60 (Woodstock se tint du 15 au 18 août 1969) pour le plus célèbre groupe des années 60, c’est moche.

La raison officielle, évoquée à l’époque : un « problème de dates ». Cela peut se faire, sachant que les Beatles ont travaillé durant les mois de juillet et d’août sur leur ultime album, « Abbey Road », qui sortira en septembre 1969. Il se dit toutefois que John Lennon voulait se rendre à Woodstock avec le Plastic Ono Band (le groupe bizarre de sa femme Yoko Ono), mais Ringo Starr, George Harrison et Paul McCartney lui interdirent, ce qui déclencha, évidemment, une dispute (une de plus) au sein du groupe. C’est qu’à cette époque, cela sentait déjà le sapin pour les Fab Four dont l’entente était de moins en moins « limpide » (15 ans 24 heures/24 ensemble, ça finit toujours par peser un peu…). Les Beatles se séparèrent définitivement quelques semaines plus tard, en octobre 1969. Et si Woodstock avait été la dispute de trop ?

Ils n’y étaient pas non plus : The Doors (le groupe était « en pause », Jim Morrison étant de plus en plus « insaisissable »), Led Zeppelin (pas envie), Frank Zappa (pas envie non plus) et Bob Dylan (pas DU TOUT envie).