Zicabloc

Magazine musical instructif et amusant

En ce moment

Le punk, ou punk rock, est un style de musique dérivé du rock et apparu dans sa forme primaire aux États-Unis au début des années 70, même si c’est en Angleterre qu’il connaîtra son âge d’or dans les années 75-77. Le terme punk désigne en anglais usuel un « novice ». En argot, punk signifie plutôt « vaurien ».

Rock Garage et Protopunk

Dès la fin des années 60 aux États-Unis, des groupes se mettent en marge du rock, jugeant ce dernier « vendu » à l’industrie du disque. Les mêmes groupes reprochent aussi les dérives musicales du rock et du hard rock naissant, à savoir toujours plus de sophistication instrumentale, des solos de guitare interminables… Face à ce rock qu’ils jugent corrompus, des groupes comme les Stooges, les MC5 ou encore les Ramones se forment aux États-Unis et trouvent tout de suite leur public. Et le punk – qu’on appelle alors plus facilement rock garage – s’exporte très vite en Europe où il va connaître un essor formidable.

Pionnier du punk, le groupe américain MC5 (1964-1972)

Pionnier du punk, le groupe américain MC5 (1964-1972)

Anarchy in the UK

Le style devient très vite un phénomène puissant en Angleterre avec des groupes comme les Sex Pistols et les Clash qui a eux deux représentent parfaitement, non seulement la musique punk (un rock simple, sans fioriture, et des paroles politiquement engagées), mais aussi le « style » punk : style vestimentaire (Doc Martens, jean, polo Fred Perry…), style philosophique (nihilisme…) ou encore style capillaire (la fameuse crête punk, mais aussi les premiers skinheads (crânes rasés, qui à l’époque ne sont pas du tout des personnes affiliées à l’extrême droite) et les dreadlocks (car le punk et le reggae étaient alors les musiques des sans-grades, des jeunes de la classe ouvrière).

Chanteur des Clash, Joe Strummer (1952-2002), figure emblématique du punk.

Chanteur des Clash, Joe Strummer (1952-2002), figure emblématique du punk.

Les enfants du punk

Le punk a rapidement fait des petits. Parmi les principaux mouvements musicaux et esthétiques directement liés à leur ainé, on citera évidemment la New Wave, la musique Oi!, mais aussi, dans les années 90, le rock alternatif (Pixies…), le grunge (Nirvana…) ou encore le teenage rock des années 2000 (Green Day, Sum 41…).

Le punk en France

En France, le mouvement se développe dès les années 75 avec des groupes comme Asphalt Jungle, Bijou, Starshooter, Métal Urbain, Stinky Toys, Bulldozer ou les Olivensteins, mais il faudra attendre l’émergence d’un groupe comme Trust, pourtant d’abord groupe de hard rock, dans les années 80 pour faire connaître le style du grand public.

Top 5 des albums punk

1. The Ramones, Ramones, 1976
2. The Stooges, The Stooges, 1969
3. The Clash, London Calling, 1979
4. The Sex Pistols, Never Mind The Bollocks, Here’s the Sex Pistols, 1977
5. Bijou, Danse avec moi, 1977

>> Voir aussi la Playlist Zicabloc consacrée aux « origines » du punk en France.

Liste explications chansons punk