En réponse à l’admiration que lui voue l’acteur australien Russell Crowe, Zaz a demandé à ce dernier de l’emmener… camper dans le bush australien.

Zaz est à la chanson française ce qu’Arlette Laguiller fut à la politique de notre beau pays pendant 60 ans : un « truc » qui ne bouge pas. Le strass, les paillettes, les limousines ? Zaz n’en a rien à foutre ! Ce qu’elle veut, elle, c’est rester nature. Alors quand l’une des plus grandes vedettes mondiales lui avoue son admiration et l’« immense respect » qu’il a pour sa voix, Zaz le remercie en l’invitant à l’inviter (squatteuse !) à camper dans le bush australien. Certaines auraient proposé un diner à Russell, d’autres de le rejoindre sur un tournage de film, ou de passer une semaine dans sa villa de Tasmanie. Zaz, non. Une tente, des pieds qui puent et un trou pour chier : c’est ça qu’elle veut. Se réchauffer auprès de chiens galeux, mordiller la carcasse d’un kangourou percuté par un monster-truck, effrayer les prédateurs grâce aux effluves de son entrejambe… Un bon moment quoi ! Zaz, ou le glamour à la française.