Elvis Presley est mort le 16 août 1977, officiellement d’un arrêt cardiaque alors qu’il était aux toilettes. Que le King meurt sur le trône, ce n’est pas très étonnant. Ce qui l’est plus, c’est le nombre « explosif » de médicaments retrouvés par les médecins légistes dans son corps lors de la première autopsie. On y va :

– Amytal : traitement de l’insomnie.
– Carbrital : traitement de l’insomnie.
– Demerol : utilisé pour prévenir les troubles du rythme cardiaque.
– Dexamyl : antidépresseur.
– Dexedrine : sert à traiter l’hyperactivité et l’obésité, de la famille des amphétamines.
– Hycomine : sirop contre la toux.
– Leritine : antidouleur puissant.
– Lomotil : traitement de la diarrhée.
– Percodan : antidouleur.
– Tuinal : tranquillisant.
– Quaalude : somnifère et relaxant musculaire.
– Valium : somnifère également prescrit dans le traitement de l’anxiété, des crises d’angoisse…