Le Canard enchaîné dévoile que le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, avait fait réaliser des travaux dans le bureau qu’il occupe depuis quelques mois. Coût total : 100.000 euros. L’enculé (les poucaves).

Le mec est arrivé depuis à peine un an et il a déjà défoncé le budget rénovation de l’ensemble des bâtiments de Radio France pour les vingt prochaines années. Enfin, les vingt prochaines années des années déjà accumulées par les prédécesseurs du gamin Gallet. Parce qu’on peut se foutre de sa gueule au boutonneux, mais ça fait un p’tit moment que la « direction » de Radio France (petit groupe occulte constitué d’hommes et de femmes aux visages défigurés) se gave comme un armurier quinze jours avant l’ouverture de la chasse.
Et vas-y qu’on y va en y allant avec nos chauffeurs, nos taxis, nos très chers restaurants (bien qu’établissement renommé et de très belle facture, Le Zébra est un « restaurant très cher »), nos costumes ou nos robes payées pour au moins moitié par maman Radio France…
Rien de nouveau donc, dans « l’affaire Gallet » : ce sont toujours les mêmes qui se gavent et les autres qui toussent. Est-ce ainsi qu’on se fait tous enculer, les salariés de RF en prem’s ? Radio France est en ce moment même en proie à de vives tensions internes suite à la parution d’un plan de « modernisation » qui prévoit notamment la suppression de près de 1000 emplois. Matthieu Gallet envisagerait d’en replacer une partie chez lui. Il paraît qu’il vient de s’offrir un château à une trentaine de bornes de Paris. Il aimerait faire quelques travaux. Des broutilles, hein !