Richard Anthony est mort ce week-end à l’âge de 77 ans. C’est une légende de la chanson française qui s’en va. Retour sur la carrière du bonhomme.

Né Ricardo Btesh le 13 janvier 1938 au Caire (Égypte), Richard Anthony grandit dans une famille aisée, son père étant notamment un industriel reconnu dans le textile. Le garçon se passionne très tôt pour la musique et le jazz en particulier. Il débute sa carrière dans les années 1960 en France en adaptant des titres de rock’n’roll américain, notamment Peggy Sue de Buddy Holly ou encore ces deux plus grands succès, « À présent tu peux t’en aller », ou « Et j’entends siffler le train », tous les deux adaptés de standards américains.

Il est à cette époque l’équivalent, en termes de notoriété et de succès commercial, de Johnny Hallyday ou Eddy Mitchell. Richard Anthony est ainsi considéré comme l’un des pionniers du Twist en France, alors qu’on l’appelle aussi « le père tranquille du rock » avec plus de 600 titres enregistrés et plus de 60 millions de disques vendus. Richard Anthony se construit une belle et grande carrière dans les années 1970 avant de prendre du recul dans les décennies suivantes. Ces dernières années, ces apparitions ont été très rares. Elles le seront encore plus après ça.

Richard Anthony est mort à l'âge de 77 ans. Ici sur scène en 2006.

Richard Anthony est mort à l’âge de 77 ans. Ici sur scène en 2006.