Histoire et explication de Fool to cry

Fool to cry des Rolling Stones figure sur l’album Black and Blue sorti en 1976. Fool to cry est le fruit de la collaboration entre Mick Jagger et Keith Richards, respectivement chanteur et guitariste des Rolling Stones.
Fool to cry est une ballade introspective assez inhabituelle par rapport à ce que l’on pouvait s’attendre des Rolling Stones de l’époque. Fool to cry est le seul single de l’album Black and Blue à être entré à la fois dans les charts anglais et américains.
Les Rolling Stones venaient de perdre Mick Taylor et l’enregistrement de l’album Black and Blue a servi à auditionner de nouveaux guitaristes. Alors qu’un guitariste du nom de Wayne Perkins était bien parti pour décrocher le poste, celui-là même qui joue sur le Fool to cry de l’album, c’est finalement Ron Wood qui remporta les suffrages et succéda à Mick Taylor.
L’anecdote veut que Keith Richards s’endormît durant l’interprétation de la chanson lors d’une performance de la tournée de 1976 des Rolling Stones en Allemagne.


Biographie The Rolling Stones

The Rolling Stones est un groupe de rock and roll britannique formé en 1962 à Londres, par le leader original Brian Jones (mort en 1969) et le pianiste Ian Stewart. Ils sont ensuite rejoints par le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards. Le bassiste Bill Wyman et le batteur Charlie Watts complètent la formation originale.