Histoire et explication Satisfaction

Satisfaction des Rolling Stones figure sur l’album Out of our heads, sorti en juillet 1965. Préalablement sorti en single au mois de juin de la même année, Satisfaction, devenue légendaire grâce à son riff entêtant et ses paroles contestataires, aurait pu connaître un destin très différent. En effet durant la nuit qui suivit un concert, plutôt mouvementé et largement écourté, des Rolling Stones en Floride, Keith Richards se réveilla, le riff en tête et la punchline « I can’t get no satisfaction » au bout du crayon. Le temps de griffonner cette dernière et d’enregistrer les quelques notes et Richards se rendormit, ponctuant son enregistrement par ses propres ronflements. Mick Jagger, chanteur des Rolling Stones, se chargea d’écrire le reste de l’hymne, véritable dénonciation de la société de consommation de l’époque, porteuse de tensions, qui lui refuse toute satisfaction. D’une phrase grammaticalement incorrecte (double négation) et d’un riff, jugé trop similaire à celui de Dancing in the street (de Martha and the Vandellas) par Keith Richards, est née la deuxième plus grande chanson de tous les temps selon le magazine Rolling Stone.


Biographie des Rolling Stones

The Rolling Stones est un groupe de rock formé au début des sixties et dont la renommée mondiale a suivi la sortie de leur single phare (I can’t get no) Satisfaction en 1965.