Histoire et explication de She’s a rainbow

She’s a rainbow des Rolling Stones figure sur l’album Their Satanic Majesties Request sorti en 1967. John Paul Jones s’est occupé des arrangements de tous les instruments à corde sur She’s a rainbow. Il apportait beaucoup lors des sessions studio, tout ça deux ans avant son intégration dans le groupe Led Zeppelin. Les parties piano de She’s a rainbow étaient assurées par Nicky Hopkins, un habitué puisqu’on le retrouve également sur la plupart des albums des Rolling Stones de 1967 à 1976.
She’s a rainbow restera comme l’une des premières chansons dont la production ne fut pas prise en charge par Andrew Loog Oldham. Les Rolling Stones songeaient à s’en débarrasser depuis quelque temps. Pour arriver à leurs fins, ils firent en sorte d’aller à l’encontre de la volonté d’Andrew Loog Oldham sur beaucoup d’aspects de l’album Their Satanic Majesties Request.
On notera la présence des Beatles dans She’s a rainbow. John, Paul, Georges et Ringo ont, en effet, apposé leur patte sur quelques choeurs de la chanson.
Pour l’anecdote, Apple a utilisé She’s a rainbow pour le bien d’une campagne publicitaire pour les ordinateurs iMac.


Biographie The Rolling Stones

The Rolling Stones est un groupe de rock britannique formé en 1962 à Londres, par le leader original Brian Jones (mort en 1969) et le pianiste Ian Stewart. Ils sont ensuite rejoints par le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards. Le bassiste Bill Wyman et le batteur Charlie Watts complètent la formation originale.