Histoire et explication de Tricycle Jaune

Tricycle Jaune de Saez figure sur l’album J’accuse sorti en 2010. Pour l’anecdote, Tricycle Jaune est une référence directe à Yellow Tricycle, le nom d’artiste de Damien Saez pour son album A Lovers Prayer, album entièrement interprété en anglais et sorti en mars 2009.

Dans Tricycle Jaune (la chanson), Saez reprend l’un des thèmes fondateurs de l’album J’accuse, à savoir la lutte d’un être face au monde pressé et stressant qui l’entoure, et l’insignifiance fondamentale de ce dernier.

« Au gré des vents sur mon Tricycle Jaune
dans les couloirs du métro je tourne
et le vent peut souffler lui et moi nous sommes
comme une flamme indestructible
autour du monde j’irai avec toi
si tu veux derrière moi en amazone
moi j’ai pas besoin de Harley Davidson
sur mon Tricycle Jaune
sur mon Tricycle Jaune
sur mon Tricycle Jaune
viens je t’emmène
viens je t’emmène
viens je t’emmène
sur mon Tricycle Jaune »

Biographie Saez

Damien Saez est né en 1977 en Savoie, d’un père d’origine espagnole et d’une mère d’origine algérienne. Après des études de musique classique, il « monte » à Paris et signe, grâce à William Sheller, son premier contrat en 1998. L’année suivante, sort son premier album, Jours étranges. C’est un succès, que confirment les autres albums de Saez. Ce dernier propose un rock teinté, parfois, de pop et d’électro. Saez est également largement considéré comme l’une des plus belles plumes de la « chanson française ». Ses textes valent autant (voire plus) que ses musiques.