Zicabloc

Magazine musical instructif et amusant

En ce moment

La musique soul (de l’anglais « âme ») est née aux États-Unis à la fin des années 50 avec pour principales racines le gospel et le rhythm and blues.

Les origines de la Soul

Le terme soul apparaît pour la première fois – associé à la musique – sur deux albums de Ray Charles : Soul, qui date de 1958, et Soul Meeting de 1961. Le style est alors en train d’être « façonné » par quelques hommes dans les studios Muscle Shoals (Alabama) où le producteur Rick et ses auteurs/compositeurs Dan Penn et Spooner Oldham produiront tube sur tube pour Aretha Franklin, James Brown, Curtis Mayfield… De cette nouvelle musique naîtra à la fin des années 1960 le funk, création de James Brown (et consorts).

Ray Charles, le père fondateur de la musique soul. Ici en 1990, au piano, comme d'hab'.

Ray Charles, le père fondateur de la musique soul. Ici en 1990, au piano, comme d’hab’.

Années 70

Au cours des années 70, le nouveau « temple » de la soul se trouve à Détroit, dans les studios de la Motown. De grands classiques du genre y verront le jour, avec des artistes comme Marvin Gaye, Stevie Wonder ou encore Barry White.

Barry White en 1974 : "t'as le brunching, ou tu l'as pas".

Barry White en 1974 : « t’as le brunching, ou tu l’as pas ».

Le renouveau soul des années 80-90

Si elle connaît un sérieux ralentissant au cours des années 70 (notamment « à cause » de l’arrivée du disco), la soul reprend de la vigueur dès les années 80 grâce aux samples des standards des années 60 et 70 dont les rappeurs se servent pour composer leurs morceaux. On parle alors, parfois, de Nu Soul.

Top 5 des albums soul

1. Ray Charles, Dedicated to you, 1961
2. Aretha Franklin, Aretha, 1961
3. James Brown, Try Me, 1959
4. Curtis Mayfield, Roots, 1971
5. Marvin Gaye, The Soulful Moods of Marvin Gaye, 1961

Liste explications chansons soul :