Histoire et explication de Tu ne me dois rien

Tu ne me dois rien de Stephan Eicher figure sur l’album Engelberg sorti en 1991. Tu ne me dois rien, comme d’autres chansons de l’album Engelberg (Déjeuner en paix, Pas d’ami comme toi…) est le fruit du travail commun entre Stephan Eicher pour la musique, et l’écrivain français Philippe Djian pour les paroles. Les deux hommes ont été présentés l’un à l’autre dans les années 1980 par Antoine de Caunes.

Tu ne me dois rien raconte l’histoire d’un homme qui reçoit, un matin, un coup de fil de son ancien amour avec qui il a rompu depuis « bientôt un an ». L’amour, la rupture, la solitude, autant de thèmes abordés dans les paroles de Tu ne me dois rien, que dans l’œuvre tout entière de Philippe Djian. Ce dernier est notamment connu pour être l’auteur du roman 37°2 le matin, adapté au cinéma et énorme succès en 1986 (avec notamment Béatrice Dalle et Jean Hugues Anglade).

 

Biographie Stephan Eicher

Né en Suisse en 1960, Stephan Eicher débute sa carrière dans les années 1980, mais il lui faut attendre l’album Engelberg, sorti en 1991, pour connaître un énorme succès (non démenti depuis) et une pièce maîtresse de la chanson française (bien servi par les textes de l’écrivain français Stephan Djian). Stephan Eicher chante aussi en allemand, en anglais ou encore en espagnol.