Zicabloc

Magazine musical instructif et amusant

En ce moment

Bertrand Cantat : biographie, chansons et reportages


detroit

Bertrand Cantat ou le destin littéralement extra-ordinaire d’un gamin de Bordeaux devenu une icône du rock, d’abord avec Noir Désir, ensuite avec le groupe Détroit. Un destin dont une partie lui a complètement échappé la nuit où il tua sa compagne, Marie Trintignant (2003), crime pour lequel il purgea 8 ans de prison.

Né le : 5 mars 1964
Lieu de naissance : Pau
Pays : France
Années d’activité : depuis 1980
Styles : rock
Premier album : « Où veux-tu qu’je r’garde ? », 1987 (avec Noir Désir)
Dernier album : « La Cigale », 2014 (avec Détroit)

Biographie de Bertrand Cantat en 10 dates

1980 : il rencontre Serge Teyssot-Gay, dix-sept ans, et, grâce à une petite annonce, les autres futurs membres du groupe Noir Désir, Denis Barthe qui joue de la batterie et Frédéric Vidalenc de la basse,
1986 : Noir Désir signe un premier contrat avec Barclay,
1987 : sortie du premier album du groupe « Où veux-tu qu’je r’garde ? »,
1989 : il doit s’arrêter de chanter plusieurs semaines après être tombé en syncope sur scène lors d’un concert à Besançon,
2000 : il chante avec Alain Bashung le titre « Volontaire » sur « Climax », album compilation de ce dernier,
2003 : il fait ses premiers pas en tant qu’acteur dans le court métrage « La Petite Fille » de Licia Eminenti aux côtés de Garance Clavel,
2003 : le 27 juillet, au cours d’une dispute, Bertrand Cantat frappe à plusieurs reprises sa compagne, l’actrice Marie Trintignant, qui tombe dans le coma et meurt de ses blessures le 1er août,
2004 : il est condamné par la justice lituanienne le 29 mars à huit ans d’emprisonnement pour « meurtre commis en cas d’intention indirecte indéterminée ». Le 28 septembre, il est transféré à la prison de Muret, près de Toulouse,
2007 : il demande et obtient sa libération conditionnelle,
2010 : le 30 novembre, Denis Barthe, le batteur de Noir Désir, annonce la fin du groupe à la suite du départ du guitariste Serge Teyssot-Gay,
2011 : le 29 juillet, son contrôle judiciaire prend fin, sa condamnation se trouvant, huit ans après l’homicide, entièrement purgée,
2011 : fonde avec Pascal Humbert le groupe Détroit.

Bertrand Cantat sur Zicabloc