Zicabloc

Magazine musical instructif et amusant

En ce moment

Jean-Jacques Goldman : biographie, chansons et reportages


JJG
Jean-Jacques Goldman fut à la chanson française des années 80 ce que Claude François fut à celle des années 70 : une sorte de bulldozer raflant toutes les ventes sur son passage. Mais loin de se limiter aux années 80, l’empreinte de JJG a fortement marquée les décennies suivantes avant de légèrement se tasser au début des années 2000. Il reste quand même encore aujourd’hui le patron de la chanson made in France.

Nom de scène : Jean-Jacques Goldman
Nom de naissance : Jean-Jacques Goldman
Né le : 11 octobre 1951
Lieu de naissance : Paris
Pays : France
Années d’activité : depuis 1975
Styles : chanson française, pop
Premier album : « Démodé », 1981
Dernier album : « Chansons pour les pieds », 2001

Biographie de Jean-Jacques Goldman en 10 dates

1966 : effectue ses premiers pas dans un studio d’enregistrement au sein du groupe paroissial, les « Red Mountain Gospellers » (traduction littérale de « chanteurs de gospel de Montrouge »).
1968 : fonde le groupe « The Phalansters » dont le nom lui est inspiré par les travaux du philosophe Charles Fourier. La bande joue principalement de la folk américaine (inspirée de Bob Dylan) et du rock.
1975 : après avoir effectué son service militaire dans l’armée de l’air en 1974, Jean-Jacques Goldman rejoint le groupe Taï Phong. Au départ, il ne devait pas chanter avec le groupe, mais remplace le chanteur, alors malade. Le succès est au rendez-vous avec la chanson « Sister Jane » sortie en 1976. Le groupe se séparera en 1979.
1981 : sortie du single « Il suffira d’un signe », premier gros succès commercial pour JJG.
1985 : énorme succès pour son duo avec Michael Jones sur le titre « Je te donne », qui reste huit semaines au sommet du top 50.
1986 : écrit et compose « La chanson des Restos ».
1990 : fondation du trio Fredericks Goldman Jones.
1993 : parution de l’album « Rouge ». Il se vend à près de 1,3 million d’exemplaires
2001 : sortie de « Chansons pour les pieds », dernier album studio en date de Goldman.
2016 : il reste la personnalité préférée des Français pour la 6e fois consécutive

Les 10 plus grands succès de Jean-Jacques Goldman

1. « Quand la musique est bonne » (Minoritaire) – 1982
2. « Comme toi » (Minoritaire) – 1983
3. « Je marche seul » (Non homologué) – 1985
4. « Je te donne » (Non homologué) – 1985
5. « Pas toi » (Non homologué) – 1986
6. « Puisque tu pars » (Entre gris clair et gris foncé) – 1988
7. « Quand tu danses » (En passant) – 1998
8. « Envole-moi » (Positif) – 1984
9. « Encore un matin » (Positif) – 1984
10. « Long Is the Road » (Positif) – 1984

Jean-Jacques Goldman sur Zicabloc