Histoire et explication de Fleur de ma ville

Fleur de ma ville de Téléphone figure sur l’album Au cœur de la nuit, sorti en 1980. La chanson a été composée par Jean-Louis Aubert et devait à l’origine s’intituler Sweet héroïne. La maison de disque EMI a fait pression pour que le titre soit changé. Ainsi les paroles, pourtant assez équivoques sur le rapport du groupe à la drogue, pouvaient être interprétées d’une manière différente. Enfin, pour les plus naïfs au regard de certaines phrases comme : « Non, pas de veine pour celui qui l’aime », « Je l’accueillis à bras ouverts. Je ne savais pas qu’elle entrait jusque-là ».

« Elle vint chez moi en plein hiver.
Elle n´avait pas froid, n´en avait pas l´air.
Je l´accueillis à bras ouverts.
Je ne savais pas qu´elle entrait jusque-là.
Fleur de ma ville, du sang sur tes épines.
Tu prends ce que j´ai. Tu n´me dis pas ou je vais.
Fleur de ma ville, du sang sur tes épines.
Tu prends ce que j´aime et puis chez toi tu m´emmènes. »

Biographie de Téléphone

Téléphone est un groupe de rock français composé de Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka et Corine Marienneau. Fondé en 1976, le groupe se sépare dix ans plus tard après avoir composé des tubes comme La bombe humaine, Argent trop cher, Hygiaphone ou Cendrillon.