Histoire et explication Spanish Bombs


Spanish Bombs des Clash figure sur l’album London Calling sorti en 1979. Écrites par Joe Strummer, les paroles de Spanish Bombs font référence à la Guerre civile espagnole qui eut lieu entre 1936 et 1939 et vit le Général Francisco Franco remporter la victoire finale et installer un régime dictatorial en Espagne (jusqu’à sa mort en 1975).

Les paroles de la chanson font donc référence à de nombreux événements ou personnages de cette période, comme le poète Federico Lorca, un républicain assassiné en Andalousie par les troupes de Franco. Dans le passage « They sang the red flag / They wrote the black one », Strummer fait référence aux couleurs du camp républicain, le rouge pour les communistes, le noir pour les anarchistes.

Joe Strummer ne parlait pas un mot d’espagnol, ce qui ne l’a pas empêché d’inclure le passage suivant : « Spanish bombs yo t’quierro y nfinito / Yot’quierro, o mi corazón », deux vers qui ne veulent toutefois rien dire.

On notera enfin le passage « Back home the buses went up in flashes / The Irish tomb was drenched in blood » qui fait référence à la Guerre en Irlande du Nord à l’époque de la sortie de la chanson, entre l’IRA et l’armée britannique.


Biographie The Clash

The Clash est un groupe de punk britannique, formé à Londres dans les années 1970 et connu pour être un des quatuors majeurs de l’histoire du rock et du punk rock britannique. Il commence sa carrière en 1976 et se dissout en 1985. Ses personnalités les plus importantes sont Joe Strummer et Mick Jones, tous deux à la guitare et au chant, ainsi que le bassiste Paul Simonon. Son style, rattaché au mouvement punk, est principalement un rock contestataire dont l’importance des textes est primordiale. C’est un groupe qui se caractérise également par sa capacité à intégrer à sa musique des sonorités différentes en puisant à la source des racines musicales de ses membres, parmi lesquelles le punk, le rock, le rockabilly, le reggae, le ska ou encore le dub.