Histoire et explication de Boys Dont Cry

Boys Dont Cry de The Cure figure sur l’album Boys Dont Cry sorti en 1980. Deuxième single de The Cure, Boys Dont Cry n’a rencontré son public qu’à sa deuxième sortie, en 1986. Le titre est depuis devenu une des chansons emblématiques du rock mélodique typique des années 1980. Dans Boys Dont Cry (« les hommes ne pleurent pas »), The Cure nous parle de ce trait typiquement masculin qui consiste à cacher ses émotions et garder ses sentiments pour soi. Le narrateur de Boys Dont Cry aimerait reconquérir son amour perdu, mais maintenant qu’il se sent capable de s’ouvrir, il sait que c’est déjà trop tard : « je te dirais que je t’aime, si je pensais que tu resterais, mais je sais que ça ne sert plus à rien, tu es déjà partie ». De manière plus générale, Boys Dont Cry évoque cette apparente dureté avec laquelle les hommes apprennent à vivre, qui est parfois lourde à porter : « Maintenant je ferais n’importe quoi pour t’avoir à mes côtés, mais tout ce que j’arrive à faire est rire, cacher les larmes dans mes yeux, parce que les hommes ne pleurent pas ».


Biographie de The Cure

The Cure est un groupe de rock et de new wave britannique, formé en 1976 à Crawley dans le Sussex de l’Ouest, qui a marqué les années 1980 et 1990. La formation actuelle est composée de Robert Smith, de Porl Thompson à la guitare, Simon Gallup à la basse et Jason Cooper à la batterie.