Histoire et explication de The End

The End des Doors figure sur l’album The Doors sorti en 1967. The End est un des titres emblématiques de The Doors, aux tonalités orientales, indiennes et résolument psychédéliques. Le morceau dure plus de onze minutes, et ses paroles, écrites par Jim Morrison, sont encore aujourd’hui source de nombreuses interprétations. Morrison lui-même laissait planer le doute : « ce qui a commencé comme une simple chanson d’au revoir à une fille est devenu complexe, universel, et tellement imagé que ça pourrait être ce que vous voulez ». Une chose est sûre, The End, « la fin », évoque la mort, d’une manière ou d’une autre. Pour le reste, chacun peut trouver une explication aux vers de Morrison, la plus répandue étant la référence au complexe d’Œdipe, dans le paragraphe mi-chanté mi-parlé : « ‘‘Père ?’’,‘‘Oui fils’’, ‘‘je veux te tuer’’… ‘‘Mère ? Je veux te baiser’’ ». De manière plus générale, il serait question de la mort de l’enfance, face à l’âge adulte, le « seul ami » dont il est fait mention en introduction et conclusion étant sa propre enfance. Certaines phrases font penser à un contexte de guerre (vu la date, celle du Vietnam) « danger à l’entrée de la ville… suis l’autoroute vers l’ouest… l’ouest c’est mieux », et d’autres à la drogue, le « blue rock » dans l’avant-dernier paragraphe étant un fixe de crack.


Biographie de The Doors

The Doors est un groupe de rock américain qui se forme en 1965 à Los Angeles, Californie, avec Jim Morrison (chant), Ray Manzarek (orgue électrique et piano basse), Robbie Krieger (guitare) et John Densmore (batterie). Le groupe se dissout en 1973, deux ans après la mort de Jim Morrison. Cinq ans suffirent à faire de The Doors un groupe culte et emblématique du rock, aux influences blues, funk, jazz et rock psychédélique.