Histoire et explication You only live once

 

You only live once des Strokes figure sur l’album First Impressions of Hearth sorti en 2006. You only live once démarre le troisième album des Strokes. Une première version intitulée I’ll try anything once fut commercialisée avec le single Heart in a Cage. Elle est similaire à You only live once en différents points et est d’ailleurs présentée comme sa démo. Cette version a pu compter sur le film Somewhere de Sofia Coppola pour connaître une large diffusion.
« You only live once » est la traduction de l’adage « On ne vit qu’une fois ». La chanson évoque l’importance de faire abstraction de certains problèmes, en particulier ceux qui méritent à peine cette appellation.
Une fois la commercialisation du single You only live once lancée, les Strokes démarrèrent l’opération YOLO (You Only Live Once), invitant tous leurs fans à solliciter la chanson auprès de toutes les radios qu’ils pouvaient appeler. Ce bouche à oreille permit une diffusion large et rapide du single.

 

Biographie The Strokes

The Strokes se forment en 1998 à New York. Ils participent fortement au renouveau du garage rock et du punk dans les années 2000, au même titre que les White Stripes (groupe new-yorkais) ou les Anglais des Libertines.