Par Laurent Routier

Les candidats du programme télévisé de TF1, The Voice, sortent leur premier album. Un album qui n’a pas d’autre nom que celui du même programme télévisé. Marketing oblige. Ben oui, comment tu veux faire toi, pour vendre une reprise d’Adele par une certaine Lise Darly sans l’appui massif de la machine goebbelsienne de TF1 et Universal ? Ah oui, j’ai oublié de dire : cet album est une compilation de reprises de standards, actuels ou moisis. Du genre Roxanne de Police, Comme d’habitude de Claude François, Call Me de Blondie, La foule d’Édith Piaf… Bref, que des trucs qu’on n’a jamais entendus. C’est ça qu’est bon avec les artistes made in TF1. Oui, on appelle ça des « artistes » lorsqu’il faudrait dire des « fions ». Ce serait intellectuellement plus honnête.