Le Portugal, enfant oublié du rock ? Réponse : non ! De Lisbonne à Porto, d’Estoril à Braga, le Portugal possède une grande et belle tradition rock. Sélection de 10 groupes majeurs.

Rui Veloso
Considéré comme le Père du rock portugais, Rui Veloso met tout le monde d’accord en 1980 avec son premier album studio, Ar de rock, et son tube planétaire Chico Fininho.

Quarteto 1111
Formé à Estoril en 1967, Quarteto 1111 impose son rock psychédélique avant d’être interdit par le régime dictatorial de Salazar.

Taxi
Formé en 1976 à Porto, Taxi est d’abord un groupe de rock progressif avant d’orienter son œuvre vers le punk. En 1981, ils font notamment la première partie des Clash à Lisbonne.

Tarantula
Autre groupe originaire de Porto, Tarantula est en outre le pionnier du heavy metal dans le pays.

Santos & Pecadores
Fondé en 1987 à Cascais, le groupe ne sort son premier « vrai » album studio en… 1995. Ça valait le coup d’attendre.

The Gift
Premier groupe de rock portugais à placer un titre dans le Billboard américain : Driving You Slow en 2005.

Tara Perdida
Groupe punk formé en 1995 à Lisbonne sur les « cendres » d’un autre groupe rock portugais mythique, Censurados.

Blind Zero
Sans doute le meilleur représentant de la scène rock alternative européenne des années 1990. Le groupe, fondé en 1992, est originaire de Porto.

Toranja
Figure centrale de la nouvelle génération du rock portugais, Toranja connaît un énorme succès en 2003 avec son single Carta.

EZ Special
Originaire de Santa Maria da Feira (district d’Aveiro), EZ Special est considéré comme le Coldplay portugais. Y a pire comme comparaison.