La mort de grands noms de la chanson française (rappelez-vous pour Grégory Lemarchal) est toujours accompagnée de son lot de petites phrases hommage. Georges Moustaki a ainsi eu droit, depuis hier, à un paquet de petits mots, notamment de la part des politiques. Florilège.

Pascal Nègre
« Avec Georges Moustaki, c’est une des dernières légendes, artiste et poète, qui disparaît ! Ses plus grands succès sont chez Universal ! RIP »
La classe de Pascal (la grande sœur).

Jean-Marc Ayrault
« Je suis très ému par la disparition d’un homme dont les chansons ont accompagné les Français – et moi aussi – depuis des décennies »
C’est cool, ça va aussi marcher pour Johnny, Sardou, Cabrel… Pour une fois qu’Ayrault fait dans l’industriel.

Line Renaud
« C’était un troubadour, un grand auteur, un grand poète. On s’aimait beaucoup même si on n’était pas intimes »
La PAUVRE meuf : « on se connaissait pas, mais on se kiffait ». Putain Line, tous les morts ne sont pas tes potes !

Aurélie Filippetti
« Je salue la mémoire d’un artiste engagé qui portait des valeurs humanistes, un grand poète »
Non, non Aurélie, Georges était un gros enculé qui pensait qu’à sa gueule (de Métèque).

Juliette Gréco
« Georges était un homme venu d’ailleurs »
Oh la raciste !

Christiane Taubira
« Insatiable #Métèque, vous voilà désormais impalpable grain de sable dans le vent. Salut, Milord »
Euh, Christiane, c’était Moustaki le poète, pas vous !

Nabilla
« Georges était un candidat super sympa. Il avait les capacités pour aller en finale. »

François Hollande
« Georges Moustaki était un immense artiste, dont les chansons populaires et engagées ont marqué plusieurs générations »
Service minimum pour le Président. Comme d’hab’ !

Vincent Delerm
« Georges Moustaki était un personnage global »
Ok, merci Vincent, t’as bien raison de pas te faire chier.

Joey Starr
Bon, le gars avait anticipé et c’est peut-être bien ce qui a fini par achever Georges.