Le meilleur du rock français en 10 groupes majeurs. Attention, on est bien d’accord que ce top ne concerne que les groupes (on aurait pas intégré Johnny Hallyday pour autant). Alors évidemment, il a fallu faire quelques choix. Et ça n’a pas toujours été facile. Mais bon, on y est : Top 10 des plus grands groupes de rock français.

Les Thugs
Du rock noisy. Les Thugs sont le seul groupe de rock français à avoir signé sur le légendaire label rock américain Sub Pop (Nirvana, Pearl Jam, Smashing Pumpkins…).

Les Thugs, le plus grand groupe de rock français de tous les temps.

Les Thugs, le plus grand groupe de rock français de tous les temps.

Noir Désir
La bande à Bertrand Cantat. Des millions d’albums vendus, et c’est pas volé !

Noir Désir. Ou la bande à Bébert.

Noir Désir. Ou la bande à Bébert.

Dead Pop Club
Depuis 2006, Dead Pop Club, ce sont quatre putain d’albums de « power punk ».

Dead Pop Club en 2012.

Dead Pop Club en 2012.

Sloy
Le groupe emmené par Armand Gonzalez, formé en 1991, a surtout été connu et reconnu en Angleterre. Armand Gonzalez a par la suite produit PJ Harvey, notamment.

Sloy, groupe de légende originaire de Béziers.

Sloy, groupe de légende originaire de Béziers.

Mano Negra
Parce que King Kong Five !

La Mano.

La Mano.

Trust
Trust, la bande à Bernie. On ne pouvait pas faire autrement, z’avez vu les gueules qu’ils avaient les gars ! Elles nous foutent toujours les boules !

Eiffel
sur les cendres d’Oobik & The Pucks, Romain Humeau monte Eiffel (d’une chanson des Pixies, Alec Eiffel, présente sur l’album Trompe la mort) en 1998. Une année de champions du monde !

Le groupe Eiffel en 2009.

Le groupe Eiffel en 2009.

Phoenix
Du rock électro depuis 1999. Les petits gars de Versailles vendent aujourd’hui plus de disques aux États-Unis qu’en France, mais c’est quand même du rock bleu-blanc-rouge. Yeah !

Phoenix en 2013.

Phoenix en 2013.

Les Innocents
Ils se font découvrir du grand public avec leur album Fous à lier (1991) et le single Un autre Finistère. Emmené par le génial JP Nataf, le groupe est plus ou moins en dormance depuis l’an 2000.

Les Innocents, 1992.

Les Innocents, 1992.

FFF
Du funk ? Non, du fonck. Marco Prince et ses potes de Barbès balance une énorme gifle à la France du rock dès leur premier album, Blast Culture, sorti en 1991.